Accueil > Le Château > Le Château (suite)

Le Château de la Bussière

Le Château

Cette atmosphère médiévale nous frappe aussi dans ce que l’on appelle maintenant la cuisine mais qui aurait pu être à une période plus ancienne la salle d’armes. La petite pièce voûtée contiguë à la cuisine aurait pu être à une certaine époque la prison de la seigneurie.

Les propriétaires y avaient un droit de justice : le champ de la justice, le quartier pilori, le champ du carcan sont d’autant de témoignages de cette époque qui nous interpelle encore.



N’oublions pas que les profanateurs de l'église de la Grotte d’Autun furent arrêtés à la Bussière avant d’être exécutés à Autun.

Les vieilles légendes sont tenaces dans cette partie de la Bourgogne. La Bussière a la sienne. Car elle ne s’est pas séparée de sa très lointaine histoire. On devine qu’à cet endroit où le buis règne en maître, les druides qui vénéraient cette plante nous ont laissé en ce lieu qui lui rend tant hommage, une ancienne prêtresse pour garder son entrée. Ainsi, vous verrez peut être la nuit, dans un halo de lumière, une dame blanche au détour de cette allée de buis centenaire sous cette voûte verdoyante.


Pages:  précédente  1 |  2

Newsletter




 
Vue sur la vallée de la cour du Château -
Vue sur la vallée de la cour du Château -
façade du Manoir -
façade du Manoir -
© Le château de la Bussière - 58360 Semelay - France
Contact - Informations légales - Confidentialité des données
Site conçu par PRAXEDE sur une plate forme Gulliver de Mobeo